16 mars  église de Volmerange les Mines
Armée luxembourgeoise Musique Militaire Grand-Ducale
Historique :

La Musique militaire Grand-ducale a été fondée en 1842 et compte parmi les plus importants contributeurs quant à l'héritage musical du Luxembourg.
En 1815, quand le Grand-duché de Luxembourg a été créé par le Congrès Viennois, le besoin a commencé à émerger pour une armée nationale. A la suite des difficultés politiques, ce n'était qu’en 1842 que deux bataillons d’infanterie sont finalement nés. Le 29 décembre 1842, le 1er Bataillon, en garnison dans la ville d'abbaye d'Echternach, a fondé la première musique militaire du pays sous la direction de Franz Ferdinand Hoebich. Initialement, l’orchestre comptait environ 25 musiciens. Le 2ème bataillon, en garnison à Diekirch, a été fondé le 6 décembre 1847 sous la direction de Jean-Antoine Zinnen, l’auteur de l'hymne national de Luxembourg.

En juin 1868, le 2ème Bataillon a été dissous et à partir de ce moment, le Luxembourg ne connaît plus qu’une seule musique militaire laquelle compte aujourd’hui 60 musiciens professionnels.

Depuis août 2012, le Lieutenant-Colonel Jean-Claude Braun est le chef de la Musique Militaire Grand-ducale. Il est assisté dans sa tâche par le Capitaine Christian Kirpes, chef de musique-adjoint depuis juin 2014. En plus des cérémonies officielles pour la Cour Grand-ducale, le Gouvernement national et l'Armée du Grand-duché, la Musique militaire donne une cinquantaine de concerts au Luxembourg ainsi qu’à l’étranger et participe à de nombreux enregistrements pour les plus grandes maisons d’édition.

17 mars  salle de Breistroff-la-Grande
 
Comédies Musicales Sabine Revault d'Allonne
       accompagnée par Mathieu Septier (ténor) et Stéphanie Humeau (pianiste)
Promenade à travers les différentes époques de la comédie musicale américaine.
Classique et vaudevillesque (My fair Lady, Carrousel), au début du XXème siècle, elle saura se teinter de couleurs jazzy aux rythmes syncopés au fur et à mesure des années (West side story, Chicago, 42th Street), jusquà prendre des allures carrément Rock et complètement moderne jusqu’à récemment (Cats, Phantom of the Opera, Wicked) !
Se réinventant constamment, la comédie musicale puise constamment sa force dans le sens de mélodies lyriques fortes (quasiment inoubliables), dans la recherche de chorégraphies toujours plus grandioses et innovantes.Ce récital a pour but de faire voyager à travers quelques unes des plus belles pages de ce style musical bien à part.
Départ pour Brodway imminent.
Programme (à titre indicatif)
Medley de la mélodie du bonheur
Medley My fair Lady
Medley Gershwin
Memory, (Cats)
Medley Fantôme de l’Opéra
Medley West Side Story
Site :
        https://sabinerevaultdallonnes.com/
        https://www.stephaniehumeau.com/
        https://www.choeursottovoce.com/performances
23 mars       église de Rodemack
LE CHOEUR DU PAYS MOSELLAN
23 mars 
Le Chœur du Pays Mosellan est à la base composé de choristes des chorales paroissiales de la Communauté de Communes de Cattenom et Environs, auxquels s'ajoutent  des choristes d'autres villes de la région et même du Luxembourg.
Le Chœur, accompagné et soutenu par l'orchestre du festival, dirigé par Stéphane Siebert, proposera différentes pièces du répertoire et la Missa Katharina de Jacob De Haan.
Missa Katharina est une œuvre de commande pour le Concours International de Composition « Missa Katharina », organisé par la Fondation allemande Dr. Dazert (Kempten/Allgäu) en collaboration avec la Confédération Internationale des Sociétés Musicales (CISM), l’Euregio Via Salina et le quotidien bavarois Allgäuer Zeitung.  L’œuvre fut donnée en création mondiale dans la célèbre basilique d’Ottobeuren (Allgäu) en Allemagne
Ces mouvements sont complétés par trois mouvements instrumentaux (Prélude, Offertoire, Postlude) et deux mouvements de messe, l’Alléluia et l’Amen. Le Prélude marque l’ouverture du culte, l’Offertoire célèbre la communion et le Postlude clôt le culte. L’Alléluia est chanté après le Gloria tandis que l’Amen suit l’Agnus Dei.
24 mars en matinée  Mondorff (10h45)
                                        salle d'Albach
Concert des familles  Etienne Sibille
La fabuleuse histoire de la princesse Claire
Spectacle au succès national des plus petits villages de campagne de France aux plus grandes villes (Paris, Marseille, Monaco), les festivals tels Jazz à Montonvillers, Violon sur le sable, Violon sur la ville, Musiques en Vercors, Anes art’gone, Nancy Jazz Pulsations, le festival d’Avignon 2018, le théâtre Mandapa (Paris 13e).
C’est un conte musical singulier dans lequel la princesse Claire transporte petits et grands dans son quotidien. La musique est à ses yeux la plus belle expérience, la nature lui rappelant tous les jours.
Malheureusement le roi et la reine bloquent tous ses espoirs de pouvoir un jour jouer d’un instrument, mais c’est sans compter sur l’aide d’une fée qui lui ouvre un chemin inattendu rempli de surprises et d’instruments extraordinaires.
Vous êtes avides d’aventures et d’action ? Partez avec la princesse Claire dans ses péripéties, et ensemble, découvrez le serpent, la saqueboute, la cornemuse, le cor des Alpes et le cromorne.
Est-ce que le rêve musical de la princesse Claire deviendra réalité ? Toutes les fins sont possibles dans un conte merveilleux…
Site :
http://www.etiennesibille.com/

    

24 mars apres-midi  Mondorff (16h)
                                       salle d'Albach
Lorraine Big Band Orchestra
Le LORRAINE BIG BAND ORCHESTRA respecte la pure tradition des grandes formations de jazz (littéralement Big-Band Jazz en anglais), se divisant ainsi en quatre sections instrumentales : saxophones, trombones, trompettes et rythmiques (piano, guitare-basse, guitare et percussions).
L'Orchestre est dirigé par Monsieur Robert Antoine, saxophoniste et arrangeur.
Site http://www.lorrainejazz.com/

29 mars gymnase communautaire de Rodemack (20h30)
   Ensemble vocal Equinoxe
billets gratuits à retirer à l'Office de tourisme  de Rodemack à partir du 8mars
   
Programme
#NousGénération, .
Mis en scène par Anne Kauffmann et Maude Brun.
Equinoxe est un groupe vocal connu et reconnu en Lorraine, en France et au-delà. Il se produit pour des concerts ponctuels ou lors de festivals locaux et nationaux, ce qui lui a déjà permis de chanter avec de nombreux artistes de renom (Cabrel, Souchon, Aznavour, Voulzy, Mitchell, Chédid…), de participer à des émissions de variété et même d’enregistrer avec des grands de la chanson et du blues (album "Chansons pour les pieds" de J.J. Goldman en 2001, album "Prises et reprises" de Michaël Jones en 2004).

 
30 mars gymnase communautaire de Rodemack (20h30)
Le Symphonique de Thionville – Moselle / Direction : Jean REMY
 
billets gratuits à retirer à l'Office de tourisme  de Rodemack à partir du 8mars
 https://www.facebook.com/lesymphoniquetm/
Programme
   Une Nuit sur le Mont Chauve  M. Moussorgski
   Orphée aux Enfers     J. Offenbach
   Ouverture de Tannehäuser   R; Wagner
   Tableaux d'une Exposition  M. Moussorgski
   Le Boléro          M. Ravel
Présentation de l’orchestre :

Faire découvrir et aimer la musique orchestrale au plus grand nombre, telle est la mission du Symphonique de Thionville - Moselle.

Dans le nouvel écrin du théâtre municipal et partout où il se produit, l’orchestre ambitionne d’offrir un projet musical de grande qualité vers tous les publics, avec pour vocation artistique une action musicale tant vers les musiques d’aujourd’hui que traditionnelles.

  L’identité orchestrale est guidée par la volonté de présenter un répertoire diversifié et accessible, basé sur le répertoire symphonique des origines à nos jours, mais ouvert aussi au jazz symphonique, à la comédie musicale ainsi qu’à la musique de film et de variété.

 

Fort d’une soixantaine de musiciens professionnels, on y retrouve de nombreux professeurs du Conservatoire de Thionville et de toute la région. Sur le plan pédagogique, c’est aussi la possibilité d’intégrer les élèves les plus méritants ou futurs professionnels en devenir et s’enrichir auprès de virtuoses aguerris.

 

C’est en 2012 que l’Orchestre a l’honneur d’avoir été créé en présence et sous le parrainage de Jean-Claude Petit, l’un des plus grands compositeurs de musique de film, notamment césarisé pour Cyrano de Bergerac.

En 2017, l’orchestre accompagne Sarah Nemtanu, premier violon solo de l’Orchestre National de France et concertiste internationale reconnue par les meilleurs de sa génération.

Désormais intitulé Le Symphonique de Thionville – Moselle, l’orchestre représente également le Département de la Moselle dans ses actions culturelles et bénéficie de son soutien.

Présentation de son chef Jean Rémy :

Médaille d'Or de direction d'orchestre dans la classe de Fernand Quattrocchi au Conservatoire de Metz, il complète sa formation auprès de Pierre Dervaux à l'Ecole Normale Supérieure de Musique de Paris ; puis de Jean Fournet, Ernst Schelle, et Alain Lombard.

Il travaille notamment avec l'Orchestre d'Ile de France, l'Orchestre Philharmonique de Lorraine, de Mulhouse … et se classe 5ème au Concours International des Jeunes Chefs de Besançon en 1982.

Sa carrière de Chef est riche d’un parcours musical intense. Avec Robert Houlihan, il dirige le Nouvel Ensemble Instrumental ; assure la direction artistique de formations tels le Grand Ensemble de Cuivres « Henri Tomasi », le Grand Ensemble Cuivres et Percussions de Paris ou l’ensemble Metzobrass.

Ces dernières années, il se distingue avec l'Orchestre Ephémère et l’Orchestre Départemental à l’occasion de projets spécifiques impulsés par le Conseil Départemental de la Moselle.

Il est par ailleurs Directeur de L'Ecole de Musique Agréée à Rayonnement Intercommunal à Metz (EMARI) et professeur au CRR de Metz.

Depuis 2017, son talent préside désormais aux destinées artistiques du Symphonique de Thionville - Moselle avec pour mission de faire prospérer ce vecteur d’excellence de l’action culturelle de la ville.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now